Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

diagnostic amiante

Diagnostic amiante

Pourquoi faire un diagnostic amiante ?

L’amiante a beaucoup été utilisée dans les bâtiments pour la confection de faux plafonds, l’isolation thermique et phonique, les dalles de sol, etc… L’inhalation des fibres de cette substance présente un danger pour la santé. Elle peut causer des difficultés respiratoires et augmenter le risque de cancer du poumon et de la plèvre. L’existence de ces risques graves pour la santé publique a imposé aux pouvoirs publics de prendre des mesures strictes pour prévenir l’exposition de la population aux fibres d’amiante.

 

Dans quel cas effectuer un diagnostic amiante ?

Repérage amiante avant vente

Pour tous les biens immobiliers contruits avant le 1er juillet 1997, un repérage amiante devient une obligation pour sa mise en vente. Ce diagnostic est indispensable pour exiger une clause d’exonération de la garantie des vices cachés vis-à-vis des vices établis par la présence d’amiante dans les matériaux de construction. Le rapport d'exptertise amiante doit être remis lors de la signature de l’acte de vente.

L'analyse laboratoire est le seul document qui pourra certifier l'absence ou la présence d'amiante. Il est impossible de prévoir le nombre d'analyses avant la visite du bien par le diagnostiqueur immobilier. S’il faut procéder à des analyses en laboratoire, leur coût s'ajoutera à celui du devis initial.

Le DAPP (Diagnostic Amiante des Parties Privatives) pour la location d’un appartement

Pour informer le locataire sur le risque amiante, il est obligatoire de réaliser un DAPP sur tous les appartements à usages d’habitation ayant une date de permis de construire avant le 01/07/1997. Il a vocation à identifier l’amiante dans les matériaux de liste A (calorifugeages, faux plafonds, flocages).

Que faire en cas d’amiante ?

Si la présence d'amiante dans calorifugeage, faux plafond ou flocage, est détectée, le propriétaire doit en fonction de l’état de dégradation :

  • faire contrôler l’état de conservation tous les 3 ans,
  • exécuter des mesures d'empoussièrement,
  • confiner les matériaux et produits identifiés comme contenant de l'amiante ou les faire retirer.