Bilan énergétique : en quoi ça consiste ?

Immobilier - Écrit le 30 septembre 2019

Partout, on parle désormais de l'efficacité énergétique et de l'importance d'économiser l'énergie à la maison. Ces mesures ne sont pas seulement bénéfiques pour l'environnement, mais elles permettent aussi de réduire la facture d'électricité. Les progrès technologiques nous permettent de profiter du confort moderne avec moins de dépenses énergétiques, mais il est parfois facile de se perdre dans l'enchevêtrement de nouveaux concepts sur l'efficacité énergétique.

Apprendre à économiser l'énergie dans votre maison

Vous devez déterminer la consommation d'énergie réelle à l'aide d'un bilan énergétique de votre maison. Les données recueillies peuvent être utilisées pour rendre la gestion de l'énergie plus efficace et pour réduire l'énergie excédentaire. Une meilleure efficacité énergétique signifie encore plus de confort tout en consommant moins d'énergie. Le bilan de votre maison indique votre consommation d'énergie sur une période déterminée. Durant la saison froide de l'année, les pièces de la maison doivent être maintenues au chaud et un éclairage adéquat doit être assuré.

La consommation d'énergie est largement déterminée par la déperdition d'énergie. Un toit sans isolation thermique consomme trois fois plus d'énergie de chauffage qu'un toit moderne. La déperdition d'énergie peut être réduite par une isolation thermique adéquate. Une isolation ultramoderne a un effet durable sur votre bilan. Les matériaux isolants sont durables et peuvent être utilisés pendant des décennies.

Le bilan peut également être amélioré par l'utilisation de l'énergie solaire. Par exemple, avec une installation solaire thermique, vous pouvez réduire durablement les coûts de chauffage de votre maison. En même temps, la réduction des émissions de CO2 réduit la pollution de l'environnement. Réalisez votre bilan énergétique en ligne pour, cela vous permettra de vous faire une idée de la consommation énergétique de votre maison.

Bilan énergétique et efficacité énergétique

Un facteur important pour le bilan énergétique est l'efficacité électrique. Vivre sans électricité n'est plus imaginable aujourd'hui. La puissance inutilisée est difficile à stocker. Il pourrait retourner dans la centrale électrique. Toutefois, il reste encore un long chemin à parcourir avant que la normalisation finale des processus ne soit achevée. Des mesures régulières de la consommation d'électricité permettent de tirer des conclusions sur les possibilités d'amélioration.

Le bilan vous montre où vous pouvez économiser de l'énergie dans votre maison. Cela s'applique également aux nouvelles sources d'éclairage, aux appareils plus efficaces et aux technologies permettant d'économiser l'énergie. L'utilisation d'énergies renouvelables augmente également l'efficacité électrique. Vous pouvez donc utiliser l'électricité produite par une installation photovoltaïque directement dans votre maison.

Le bilan énergétique d'un bâtiment représente les échanges d'énergie entre le bâtiment et son environnement. Il s'agit d'une étude comparative de la somme des gains et de la somme des pertes d'énergie. On l'appelle aussi bilan énergétique, car les deux sommes doivent être égales. La représentation thermographique d'un bâtiment montre les paramètres énergétiques qui doivent être pris en compte lors de l'évaluation d'un bâtiment. Avec les procédures habituelles, le bilan peut être réalisé par le biais des valeurs caractéristiques.

Les valeurs de caractéristique utilisées dans le bilan énergétique

  • Les composants extérieurs : il est possible de spécifier un coefficient moyen de transfert thermique des surfaces environnantes de l'enveloppe du bâtiment. Cette valeur moyenne prend en compte les différentes températures du fluide en bordure extérieure : air extérieur, pièces non chauffées dans le toit ou la cave, sol ou eau souterraine et l'influence d'éventuels ponts thermiques.
  • Les températures intérieures : les facteurs les plus importants qui influencent le bilan énergétique d'un bâtiment sont la température ambiante et l'échange d'air. Le respect des consignes de température spécifiées dépend du standard d'isolation et de l'étanchéité. Si le système a une capacité de puissance suffisante, les points de consigne peuvent être atteints et éventuellement dépassés. Le système de contrôle décentralisé ou, dans des cas exceptionnels, le système de contrôle centralisé garantit le respect approximatif des valeurs de consigne.
  • Les surfaces des fenêtres indiquent le bilan énergétique à plusieurs égards. Elles déterminent le niveau de chaleur extérieure (rayonnement solaire) et entraînent une partie des pertes de chaleur par transmission. Les valeurs caractéristiques indiquent les coefficients moyens typiques de transfert de chaleur et de transmission d'énergie.
  • La surface de base : la surface de référence énergétique (SRE) et la surface utile du bâtiment sont utilisées pour l'évaluation des bâtiments d'habitation en vue de la définition de valeurs énergétiques caractéristiques en fonction de la surface, selon la procédure de bilan utilisée.
  • Énergie auxiliaire : elle désigne l'énergie qui est directement reliée à l'alimentation d'un bâtiment en chauffage et en eau chaude. Les énergies auxiliaires sont habituellement calculées à partir des prestations annuelles moyennes et des échéances annuelles.

Le besoin en chaleur thermique est utilisé dans la plupart des procédures de bilan énergétique, mais il s'agit d'une quantité d'énergie non mesurable qui résulte des pertes de chaleur de transmission et de ventilation moins les gains de chaleur provenant du rayonnement solaire ainsi que de la chaleur perdue par les personnes et les équipements.