Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

Chantier : quels sont les différents types de déchets ?

Écrit le 21 septembre 2021

En France, 70% des déchets produits proviennent du BTP. Malgré ce pourcentage très élevé, des efforts sont faits pour atteindre un taux de recyclage supérieur à 50% pour tout type de déchets. Découvrez les différentes catégories de déchets que les professionnels du débarras de gravats peuvent vous aider à gérer sur un chantier.

Faire appel à des professionnels pour la gestion et le traitement des déchets

La bonne gestion des déchets est un geste écologique qu'il est nécessaire de confier à des professionnels. Ils peuvent vous aider à trier les gravats et à vous en débarrasser en prenant toutes les précautions nécessaires. Lorsque vous recourez à un professionnel, comme ceux de Big Bag N Go qui interviennent à Paris et le reste de l'Île-de-France, Lyon et Marseille, vous dépensez moins pour assurer le recyclage. Vous n'aurez qu'à prendre en charge le tri préliminaire qui est nécessaire.

Pour cela, vous pouvez utiliser des sacs proposés par de nombreux experts en débarras de gravats. Ceux-ci peuvent avoir un volume de 1 m3 ou de 2 m3 et contenir jusqu'à 1500 kg de charge. Les sacs de 2 m3 sont plus adaptés aux déchets volumineux comme les portes, les rouleurs de moquette et meubles de salle de bain.

Lorsque vous faites appel à un professionnel, vous n'avez plus à réaliser vous-même les démarches administratives nécessaires pour l'occupation des voiries et le stockage des déchets. De plus, la traçabilité est garantie par un Bordereau de Suivi des Déchets (BSD) conforme aux normes en vigueur. De plus, quand on considère les avantages des prestations offertes, le coût est relativement économique. Il tourne autour de 70-80 euros par m2 selon la localisation du chantier.

Les différents types de déchets pris en charge par des professionnels du débarras de chantier

Les déchets produits sur un chantier de BTP sont nombreux. Leurs nature, aspect et composition chimique varient. On distingue principalement trois catégories : déchets inertes, non inertes et dangereux. Il est important de les trier. Ceci facilite le ramassage, l'acheminement et la valorisation des déchets. Pour réaliser le tri, il est indispensable d'avoir des poubelles ou sacs adaptés à chaque catégorie.

Les déchets inertes

Issus des transformations de produits minéraux, ils sont résistants à la transformation physique ou chimique, peu importe leur état. Par conséquent, ils ne sont pas difficiles à traiter. Il s'agit entre autres des débris issus des produits suivants :

  • terre et matériaux de terrassement,
  • céramique,
  • pierres,
  • béton,
  • parpaings,
  • briques…

Une bonne partie des déchets inertes est réutilisée en même temps sur le chantier ou sur un site où ils peuvent être concassés, criblés et épurés. Les déchets restants qui ont été mêlés aux déchets non inertes ne peuvent malheureusement pas être traités. Par conséquent, il faut les stocker dans des Installations de Stockage de Déchets Inertes (ISDI) pour élimination.

Les déchets non inertes

La structure de ce type de déchet peut se modifier en fonction des conditions de stockage. Les déchets issus des matériaux suivants sont classés dans cette catégorie : le bois, les tuiles, les plastiques, les isolants, les métaux et le plâtre. Comme les déchets inertes, les déchets non inertes et non dangereux ne comportent aucun risque pour la santé. Cependant, malgré leur caractère non dangereux, ils sont soumis à une législation stricte. Lorsque le volume de déchets inertes est inférieur à 1100 L, les structures de collectes municipales peuvent s'en occuper. Cependant, lorsque ce volume est supérieur à 1100 L, vous avez l'obligation de les trier, pour faciliter une bonne valorisation, avant leur ramassage par des sociétés publiques ou privées spécialisées.

Après valorisation, selon leurs natures, ces déchets peuvent servir de papier, carton, nouveaux métaux, sacs de poubelle et tuyaux ou produits chimiques réutilisables. Les emballages peuvent être réutilisés après nettoyage ou servir à la refonte de l'acier.

Les déchets dangereux

Ceux-ci comportent des risques pour la santé et l'environnement. Ils doivent donc faire l'objet d'une attention particulière. Les résidus issus de la transformation des matériaux suivants sont classés dans cette catégorie :

  • peintures en phase solvant,
  • amiante friable,
  • goudron,
  • bois traités aux oxydes,
  • hydrocarbures,
  • huiles et combustibles liquides usagés,
  • déchets d'équipements électriques et électroniques,
  • emballages ayant servi au stockage et au transport de ces produits dangereux.

Bien qu'ils ne soient pas moins valorisés, les déchets dangereux sont plus difficiles et plus coûteux à valoriser. Ils peuvent être remis dans le circuit de vente à moindre coût, s'ils sont toujours récupérables. Dans le cas contraire, ils sont incinérés pour produire de l'énergie. En dernier ressort, ils peuvent également être traités à travers les Installations de Stockage des Déchets Dangereux (ISDD).