Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

réseau eau potable sivom

Comment est géré et maintenu le réseau d'eau potable du SIVOM ?

Immobilier - Écrit le 16 septembre 2019

Le SIVOM de la Communauté du Béthunois assure la production, le traitement, le stockage et la distribution d’eau potable pour 19 communes.

Les captages sont situés au Beau Marais à Béthune, à Allouagne, à Hinges et à Essars.

Le SIVOM de la Communauté du Béthunois dessert plus de 28 000 foyers et facture deux millions de mètres cube d’eau par an.

20 agents travaillent chaque jour pour assurer la continuité de la distribution de l’eau et sa qualité.

Un service d’astreinte permet d’intervenir 7j/7 et 24h/24.

Les équipes techniques chargées d’assurer l’entretien du réseau de distribution (conduites d’alimentation, branchement avant compteur, compteurs) effectuent diverses interventions telles que :

  • La réparation de fuites
  • La création de branchements
  • La pose de compteurs
  • La rénovation de branchement en plomb
  • Le repérage des réseaux d’eau potable.

Le patrimoine du service Eau Potable est le suivant :

  • 4 stations de pompage,
  • 9 réservoirs,
  • 300 kms de réseaux.

Pour assurer un suivi de la qualité de l’eau, un programme de prélèvement d’eau réglementaire est mis en place par les agents de la Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale puis transmis pour analyses à un laboratoire agréé (Institut Pasteur).

62 Paramètres différents sont contrôlés.

Le SIVOM de la Communauté du Béthunois pratique également l’auto surveillance tous les 15 jours sur 10 points de prélèvements complémentaires (forages, stations de pompage et châteaux d’eau). Les paramètres analysés sont le chlore, le PH et la teneur en fer.

Le service réalise également la facturation aux abonnés de manière trimestrielle.

Les disconnecteurs, une maintenance très spécifique

La pollution des réseaux d'eau potable peut être éviter par ce qu'on appelle l'installation d'équipements anti-retour comme les disconnecteurs. Pour assurer un suivi pointu de ce type d'équipement, la communauté de commune s'est orientée vers l'accompagnement d'un spécialiste de l'eau qui mobilise des techniciens pour le contrôle des disconnecteurs mais également la pose et mise en service. La prestation englobe en plus de cela la gestion des documents administratifs, ce qui peut être un réél confort pour le donneur d'ordre afin que le réseau d'eau potable soit en accord avec la législation.