Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

Résidence secondaire : comment la protéger ?

Immobilier - BTP - Écrit le 13 avril 2022

Le squat de logement est une réalité à laquelle les propriétaires sont obligées de faire face en France. Les constructions sont fréquemment prises d'assaut par des intrus avec l'intention d'y rester le plus longtemps possible. Les résidences secondaires sont particulièrement ciblées par les squatteurs. Une fois ces derniers installés, toute une procédure devra être suivie pour les déloger légalement. L'idéal pour un propriétaire est donc d'éviter de se retrouver devant le fait accompli. Le cambriolage de logement secondaire n'est pas à ignorer non plus. Voici des moyens de protéger votre résidence secondaire pendant les périodes où vous ne l'occupez pas.

Résidence secondaire : faites appel à une société anti-squat

Pour dormir sans vous inquiéter pour la résidence secondaire, faites appel à des spécialistes de la sécurisation de domicile. Certaines sociétés ont fait de leur domaine d'expertise, la protection des maisons contre le squat. Elles mettent en place des mécanismes pour empêcher toute intrusion dans les logements placés sous leur surveillance. Selon la société sollicitée, vous pouvez bénéficier de divers services :

  • l'installation de portes solides très difficiles à défoncer,
  • le bardage métallique sur les ouvertures,
  • la pose d'un système d'alarme,
  • la mise en place de télésurveillance…

Comme le détaille antisquat.net, les prestations des professionnels de la protection de maison se font sur mesure. Des solutions de sécurisation vous seront proposées selon votre budget. L'option d'une société pour la protection d'une résidence secondaire est globalement efficace pour éloigner squatteurs et cambrioleurs.

Renforcez la sécurité au niveau des ouvertures

À défaut de solliciter une entreprise spécialisée dans la protection de domicile, vous pouvez faire appel à des menuisiers, vitriers et/ou serruriers, etc. Ceux-ci auront pour rôle d'apporter une sécurité supplémentaire aux ouvertures. Les squatteurs et autres intrus pénètrent dans les logements secondaires en forçant les portes, les fenêtres et même les fenêtres de toit. En augmentant la résistance de ces parties, il leur est très difficile d'accéder à l'intérieur. Les professionnels qui interviennent au niveau des ouvertures sauront vous proposer les serrures les plus sécurisantes et autres solutions.

Simulez la présence humaine dans votre résidence secondaire

Les squatteurs ne s'intéressent qu'aux constructions inoccupées. S'ils croient qu'il y a des personnes dans votre résidence secondaire, ils ne vont pas s'y approcher. Si vous avez des voisins dont vous êtes proches et en qui vous avez confiance, vous pouvez leur remettre les clés de votre maison. Demandez-leur de se rendre de temps en temps dans l'habitation, surtout en soirée. En voyant les lumières allumées dans la maison, les squatteurs passeront leur chemin. Si vous ne souhaitez pas importuner les voisins, installez alors des dispositifs de programmation d'allumage. Vous pourrez ainsi activer l'éclairage dans votre domicile secondaire, à distance, via votre smartphone.

Montrez-vous discret sur les réseaux sociaux

Pour protéger votre résidence secondaire, veuillez faire preuve de discrétion. À l'ère des réseaux sociaux, nous sommes souvent tentés de partager des informations relatives aux vacances avec des amis. Or, il vous suffit de communiquer sur un réseau social que vous revenez de votre maison dans une localité précise pour que des squatteurs flairent une aubaine. Il en va de même pour les cambrioleurs. Ne parlez pas de votre résidence secondaire sur les réseaux sociaux. La meilleure solution reste cependant de faire appel à une société anti-squat pour protéger au mieux votre maison.